« Tout est jardin » – Olivier Pelloux

L'Agence

Littéralement, « D’AÌCÌ e D’AILÀ » signifie « d’ici et de là-bas ».

Née de la rencontre des Alpes et de la Méditerranée, s’étendant de la frontière Italienne à Saint-Tropez, la Côte d’Azur s’affirme comme un lieu particulier, un site unique en son genre, issu du brassage culturel et du mélange des Hommes durant toute son histoire.

Nos jardins s’inspirent de cela et reflètent cette richesse, cet éclectisme et cette foison végétale à travers l’association d’essences végétales venues d’ailleurs et celles que l’on trouve à l’état naturelle dans notre région.

D’AÌCÌ e D’AILÀ, les jardins que nous composerons pour vous, s’inspireront de nos voyages, de votre histoire, de nos expériences, de vos attentes en y apportant une singularité, un « exotisme » qui en feront des lieux à part, uniques.

Le projet se souvient de l'effort

Depuis près de 15 ans, j’ai toujours eu à cœur d’apporter une exigence particulière à chacune des phases du projet, à la fois dans le diagnostic qui en est la première étape, jusqu’à sa réalisation, et toujours dans le souci d’améliorer le cadre de vie de chacun.

Chaque étude est composée autour d’un programme, d’une « identité de site » et d’un dialogue partagé en concertation avec ses différents acteurs.

Le fil conducteur des projets sur lesquels j’ai travaillé, est de révéler lorsque l’on pénètre dans le lieu, sa singularité et son unicité, en parfaite concordance avec l’environnement qui le borde.
Il ne s’agit pas d’isoler le site du territoire qui l’entoure mais de garantir une liaison entre les deux entités. On ne voit pas la frontière entre le jardin, le parc, le pays, l’environnement dans lequel il s’insère. On passe de l’un à l’autre sans s’en rendre compte. La limite du jardin est invisible. Le jardin centre du projet,ressemble au paysage par ses extrémités créant une continuité totale sans clôture.

C’est aussi dans cet état d’esprit que je conçois mes réalisations, en ayant à l’esprit les hommes et les femmes qui réaliseront mes projets. Ces équipes qui m’entourent, sont composées de professionnels, dont l’intelligence des mains et l’intelligence du chantier assurent cette continuité projectuelle.

Enfin, la démarche de projet doit s’inscrire dans une logique environnementale, avec un choix des végétaux adaptés au milieu, issus de pépinières locales ou situées dans une zone géographique proche.

Olivier Pelloux

Concepteur paysagiste

Diplômé de l’école Nationale Supérieure de Paysage ENSP Versailles

Farah Griffin

Directrice Stratégie & Développement

Master en Gestion et Business International ISG Paris

Martial Tomas

Chef de Projet

BTSA Legta Aix en Provence